Mots-clefs

, ,

On rêve tous secrètement au fin fond de notre coeur de possèder une oeuvre d’un de nos artistes préféré.

A quelle prix serions-nous capable de nous l’accaparer ? Peut-on aller jusqu’à la voler par amour ? Une oeuvre de street art censée appartenir à tous doit-elle être protégée comme pourrait l’être une oeuvre d’art comme la Joconde ? La réponse a été donné cette semaine aux Etats-Unis.

Un illustre inconnu s’est attaqué à une célèbre oeuvre (Umbrella Girl) de Banksy au marteau piqueur. Nous sommes à la Nouvelle-Orléans devant un magasin abandonné où se trouve une oeuvre de Banksy. Interpellé par des passants et un photographe pro, l’homme prétend être commissionné pour quelqu’un qui va expédier ce Banksy au Tate Modern Museum à l’occasion d’une exposition en avril prochain.

Le samedi 22 février dernier Bob Abdalian, un avocat de la propriétaire de l’immeuble, a confirmé que cet inconnu n’a pas eu l’autorisation d’enlever l’oeuvre. Cette tentative de vol a été signalée. La police est à la recherche de deux hommes rapporte The New Orleans Advocate. Depuis, le Banksy est surveillé par un gardien.
Banksy-UmbrellaGirl-attack0

UmbrellaGirl-Banksy

UmbrellaGirl-Banksy3

Un cliché de l’oeuvre de Banksy avant la tentative de vol :

Banksy-UmbrellaGirl-attack

L’équipe de marsemd2013 soutient la thèse selon laquelle une oeuvre disponible à tous dans la rue doit la rester. Pour que chacun, puisse dire fièrement: « J’ai un tableau de Bansky ».

La démocratisation de la culture doit perdurer !

http://marsemd2013tendancesud.over-blog.com/

Publicités